polaire


polaire

polaire [ pɔlɛr ] adj. et n. f.
• 1555; bas lat. polaris pôle
1 Relatif aux pôles célestes, terrestres; situé près d'un pôle. L'étoile Polaire, ou n. f. la Polaire, qui indique la direction du nord. — Régions, zones polaires, situées près du pôle (arctique ou antarctique). Cercle polaire : petit cercle de la sphère terrestre (parallèle) à distance angulaire des pôles égale à l'obliquité de l'écliptique (23°27').
Cour. Propre aux régions polaires, froides et désertes. Climat polaire. Les glaces polaires. Ours polaire. Par ext. Expédition polaire, au pôle. « le magasinier des baraquements polaires » (Saint-John Perse). Par ext. Un froid polaire, intense.
2Laine, fibre polaire : fibre de polyester très isolante pour la confection de vêtements chauds.
N. m. De tissu. Coupe-vent en polaire. Par ext. Vêtement fait dans ce tissu. Le rayon des polaires d'un magasin de sport.
3(1874) Math. Relatif à un pôle, à une représentation par rayons vecteurs et par angles. Coordonnées polaires.
Droite, plan polaire ou n. f. polaire d'un point par rapport à une conique (ou une quadrique),droite (ou plan), lieu des points conjugués du point par rapport à cette conique (ou quadrique).
4(1729 opt.) Relatif aux pôles magnétiques, électriques. Molécule polaire, qui possède un moment électrique dipolaire.
5Anat., méd. Qui se rapporte au pôle d'une cellule, d'une structure anatomique, d'un organe. Artères polaires du rein. Globule polaire, résultant de la première division de l'œuf. Cataracte polaire.
Biol. Mutation polaire. polarité.

polaire adjectif (latin médiéval polaris, du latin classique polus, pôle) Relatif à l'un des pôles, aux régions proches des pôles. (Les régions polaires sont définies par les cercles polaires ou par l'isotherme de 10 °C pour le mois le plus chaud.) Relatif aux pôles de quelque chose : Division polaire de l'opinion. Astronautique Se dit d'une orbite de satellite dont l'inclinaison par rapport au plan équatorial du corps principal est de 90° environ Biologie Relatif au pôle d'un organe, d'une cellule. Chimie Se dit d'une molécule dont l'action à distance est assimilable à celle d'un dipôle électrique. Se dit d'une substance formée de telles molécules. (Dans une molécule polaire, les barycentres des charges positives et des charges négatives ne coïncident pas. C'est le cas de l'eau et de la plupart des composés ioniques.) Magnétisme et Électricité Relatif aux pôles d'un aimant ou d'un électroaimant. Textiles Se dit d'une fibre émerisée, à base de polyester, utilisée pour la confection de vêtements chauds, isolants, coupe-vent, notamment pour les sports d'hiver. ● polaire (difficultés) adjectif (latin médiéval polaris, du latin classique polus, pôle) Orthographe 1. Pas d'accent circonflexe sur le o, comme dans tous les autres dérivés de pôle (polarisation, polariser, polarimétrie, etc.). 2. L'étoile Polaire ou, substantivement, la Polaire = l'étoile qui indique le nord. Avec majuscule. ● polaire (expressions) adjectif (latin médiéval polaris, du latin classique polus, pôle) Froid polaire, froid intense. Angle polaire, deuxième des coordonnées polaires d'un point M, souvent notée θ, qui est la mesure de l'angle de couple des vecteurs et , où O est le pôle et le vecteur unitaire qui oriente l'axe polaire. Axe polaire, axe de référence dans un système de coordonnées polaires. Plan polaire d'un point P relativement à une quadrique (Q), plan obtenu comme ensemble des points conjugués de P par rapport à (Q), (Q) étant sans point double. Vecteur polaire, vecteur qui peut être défini sans que l'orientation de l'espace soit connue. ● polaire (synonymes) adjectif (latin médiéval polaris, du latin classique polus, pôle) Relatif à l'un des pôles, aux régions proches des pôles.
Synonymes :
Physique. Vecteur polaire
Contraires :
Froid polaire
Synonymes :
polaire nom masculin Textile polaire. Vêtement en fibre polaire. ● polaire nom féminin Courbe représentant les variations du coefficient de portance, Cz, en fonction du coefficient de traînée, Cx, d'un profil d'aile, d'une aile ou d'un avion entier, lorsque l'angle d'attaque i varie. ● polaire (expressions) nom féminin Polaire d'un point P relativement à une conique (C), ensemble des points conjugués de P par rapport à (C), (C) étant sans point double.

polaire
adj. et n. f.
d1./d Relatif aux pôles, qui est près des pôles. Régions, terres polaires.
|| Cercle polaire: dans les deux hémisphères, petit cercle de la sphère terrestre, à 66033' de latitude, marquant la limite théorique entre la zone tempérée et les terres polaires.
|| L'étoile polaire ou, n. f., la Polaire: l'étoile de la Petite Ourse qui indique le pôle Nord.
d2./d Qui caractérise les régions voisines des pôles. Glaces polaires.
Par ext. Froid polaire, glacial.
d3./d GEOM Relatif aux pôles d'une sphère, d'un cercle. Coordonnées polaires.
|| n. f. Polaire d'un point P par rapport à un cercle: droite qui relie les points de contact des deux tangentes menées par P au cercle.
d4./d CHIM Molécule polaire, dans laquelle le barycentre des charges positives ne coïncide pas avec le barycentre des charges négatives.
Solvant polaire, dont les molécules sont polaires. (Les composés ioniques sont solubles dans les solvants polaires, comme l'eau.)
d5./d ELECTR Relatif aux pôles d'un aimant, d'un circuit électrique.

⇒POLAIRE, adj.
A.ASTRON., GÉOGR.
1. Qui se rapporte aux pôles terrestres ou célestes ou qui leur est propre. Expédition, faune, flore, glace, lièvre, mer, monde, océan, ours, région, végétation, voyage, zone polaire. Le froid est terrible, pire que le froid sibérien, que le froid polaire (MORAND, Londres, 1933, p.92). L'axe polaire du soleil (DANJON, Cosmogr., 1948, p.249):
1. ... j'éprouve comme une sorte d'angoisse de la solitude (...) —devant cette immensité du Pacifique, —immensité des immensités de la terre, qui s'en va tout droit jusqu'aux rives mystérieuses du continent polaire.
LOTI, Mariage, 1882, p.79.
Aurore polaire.
Calotte polaire. Chacune des parties du globe (terrestre) comprise entre le pôle et le cercle polaire et recouverte de glaces. P. anal. La vapeur d'eau n'a pas été décelée [sur Mars], mais elle est sans doute présente en très petite quantité, comme le prouve la présence de calottes polaires de givre (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p.144).
Cercle polaire. Chacun des petits cercles du globe terrestre, parallèles à l'équateur à une distance angulaire des pôles égale à l'obliquité de l'écliptique (23° 27' environ) et qui sépare les zones tempérées des zones polaires. C'est cependant sur cette erreur que se sont fondés quelques géographes pour placer les terres de Drake sous le cercle polaire antarctique (Voy. La Pérouse, t.1, 1797, p.87).
Étoile polaire. P. ell., en empl. subst. la polaire. En effet, la polaire n'apparaissait pas sur ce nouvel horizon (...) et la Croix du Sud resplendissait alors au pôle austral du monde (VERNE, Île myst., 1874, p.21).
P. métaph. La Russie était naguère l'étoile polaire de l'Europe: aujourd'hui les yeux se tournent du côté de l'Angleterre (J. DE MAISTRE, Corresp., 1806, p.123).
Nuit polaire.
Orbite polaire. ,,Orbite inclinée de 90°`` (MULLER 1966). Plus variées sont encore les orbites des satellites artificiels, puisque de l'orbite équatoriale à l'orbite polaire, toutes les inclinaisons sont possibles (GALIANA Astronaut. 1963).
MÉTÉOROLOGIE
Air polaire. Masse d'air froid venu du pôle. On applique la dénomination d'air polaire maritime à celui qui a effectué un long trajet au-dessus des mers, et d'air polaire continental à celui qui a circulé au-dessus de continents (MAURAIN, Météor., 1950, p.82).
Climat polaire. Climat des pays à pergélisol. La sécheresse au Sahara, dans le Kalahari, en Australie, produit le même effet que le climat polaire (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p.34).
Front polaire. Front d'air froid du pôle. Les cyclones naissent sur le front polaire par suite de mouvements ondulatoires de la surface de séparation des courants chauds et froids (MAURAIN, Météor., 1950, p.76).
2. Qui évoque le pôle. J'ai quitté, en virant, un soleil polaire exagérément rouge. Devant moi, à cinq ou six kilomètres au-dessous de moi, j'aperçois une banquise de nuages à front rectiligne. Toute une partie de la France est ensevelie dans leur ombre (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p.315).
En partic. [Pour exprimer l'excès, voire l'absolu, le pôle étant évoqué dans la rigueur, la rudesse de son climat]
♦[Dans des notations phys.] La blême surface stagnante des anciennes tranchées que blanchit et habite seul le vide infini de l'espace, au milieu du désert polaire aux horizons fumeux (BARBUSSE, Feu, 1916, p.378).
P. exagér. Froid, température polaire. Très grand froid. Là le désert torride, ici les froids polaires (HUGO, Contempl., t.2, 1856, p.185). Il parcourut les pièces où régnait une température polaire (DUHAMEL, Désert Bièvres, 1937, p.92).
Bleu polaire. Bleu pâle et brillant, bleu d'acier. Rohner avait l'air irrité; son regard, d'un bleu polaire, lui pâlissait les joues (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p.230).
♦[Dans des notations émotionnelles, en parlant d'une situation] Un vrai magma d'ennui polaire Et d'impénétrabilité (PONCHON, Muse cabaret, 1920, p.291). Le gouvernement baigne dans le vide: un vide polaire (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p.325):
2. Ces blancheurs, ce murmure des lampes, et ce brouillard bleuâtre rendaient tout si étrange, que Jacques ne discernait plus s'il était dans un magasin ou dans une solitude polaire.
MIOMANDRE, Écrit sur eau, 1908, p.27.
♦[Dans des notations psychol., en parlant de l'aspect d'une pers.] Qui manifeste de la dureté, de la froideur. Il proteste et jure, de sa voix polaire (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p.156). La jeune femme faisait paraître un sourire polaire (DUHAMEL, Cécile, 1938, p.59).
B.P. anal.
1. ANAT., EMBRYOL. Qui se rapporte au pôle d'un organe, d'une structure anatomique, d'une cellule. Artères polaires du rein; cataracte polaire. Les spores sont toujours dépourvues de capsules polaires (BRUMPT, Parasitol., 1910, p.88). L'oeuf, pourvu d'un éperon polaire, est tout à fait caractéristique (BRUMPT, ds Nouv. Traité Méd. fasc. 5, 1 1924, p.387).
Globule polaire.
2. Empl. subst. fém., AÉRODYN. Courbe représentant les variations du coefficient de portance d'un profil placé dans un écoulement de fluide, en fonction du coefficient de traînée et de l'angle d'incidence. Réseau de polaires. La polaire d'une aile [d'avion] est d'autant meilleure que son allongement est plus grand (GUILLEMIN, Constr., calcul et essais avions, 1929, p.83).
3. GÉOM. Qui est relatif à un pôle, à une représentation par rayons vecteurs et par angles.
Coordonnées polaires. Coordonnées d'un point M déterminées par sa distance à un point fixe O et par l'angle que fait la direction OM avec une direction de référence Ox. Le «diagramme de rayonnement de l'antenne», qui n'est autre que la figure de diffraction de l'optique tracée en coordonnées polaires (Astron. 1973).
(Droite) polaire (d'un point A par rapport à une conique ou respectivement à deux droites). Droite définie comme l'ensemble des points conjugués de A par rapport à la conique ou respectivement aux deux droites (d'apr. BOUVIER-GEORGE Math. 1979). La théorie des pôles et polaires par rapport aux coniques, qui, depuis Apollonius, n'avait fait quelque progrès que chez Desargues et La Hire, est étendue aux quadriques par Monge (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p.138).
Plan polaire (d'un point A par rapport à une quadrique). ,,Ensemble des points conjugués de A par rapport à la quadrique`` (BOUVIER-GEORGE, Math. 1979). Le lieu des conjugués harmoniques d'un point donné par rapport aux cordes interceptées par une sphère donnée sur les sécantes issues de ce point est un plan (...). Ce lieu est dit plan polaire du point par rapport à la sphère (HADAMARD, Géom. ds espace, 1921, p.384).
Empl. subst. fém. Transformation par polaires réciproques. Transformation géométrique qui associe à tout point du plan (ou de l'espace) sa polaire (ou son plan polaire) par rapport à une conique (ou à une quadrique) donnée. Cette correspondance entre les droites et les points du plan est appelée transformation par polaires réciproques (BOUVIER-GEORGE, Math. 1979).
4. PHYS. Qui est relatif au pôle d'un aimant ou d'un générateur électrique. L'arc ayant jailli entre l'électrode et le bain, le courant traverse le bain pour gagner les masses polaires (GUILLET, Techn. métall., 1944, p.87). Dans le champ d'un globe chargé, ces petits conducteurs deviennent polaires (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.223).
Composé polaire. ,,Composé dont la formation correspond à un transfert d'électrons`` (DUVAL 1959).
Molécule polaire. ,,Molécule dont les charges positives et négatives n'ont pas même centre de gravité et qui, de ce fait, se comporte comme un dipôle`` (LAITIER 1969). D'une façon générale, les molécules non polaires ne sont pas adsorbées par les argiles (CAILLÈRE, HÉNIN, Minér. argiles, 1963, p.55).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) a/) 1555 «situé près d'un pôle» (G. AUBERT, Le Ciron, 58 ds La Continuation des Amours de P. de Ronsard ds RONSARD, OEuvres, éd. P. Laumonier, t.7, p.213); b/) 1578 cercle polaire (PONTUS DE TYARD, Le Premier Curieux ds Deux discours de la nature du monde, f° 11 v° ds GDF. Compl.); c/) 1585 estoile Polaire (ID., Douze Fables de Fleuves ds OEuvres poét., éd. J. C. Lapp, p.266); b) 1906 expédition polaire (Nouv. Lar. ill. Suppl.); 2. math. a) 1811 coordonnées polaires (POISSON, Mécan., t.1, p.354); b) 1874 polaire d'un point par rapport à une conique (Lar. 19e; aussi: une polaire); 3. a) 1869 électr. (LITTRÉ); b) 1920 molécules polaires (J. phys. et Radium, p.64D); 4. 1875 biol. globules polaires (J. A. FORT, Anatomie descriptive et dissection, III, p.565 ds QUEM. DDL t.8). Empr. au lat. médiév. polaris «situé près d'un pôle» (v. LATHAM). Fréq. abs. littér.:233. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 378, b) 452; XXes.: a) 233, b) 285. Bbg. QUEM. DDL t.10, 12.

polaire [pɔlɛʀ] adj.
ÉTYM. 1555; bas lat. polaris. → Pôle.
———
I Des pôles géographiques.
1 Relatif aux pôles célestes, terrestres; situé près d'un pôle. || L'étoile polaire, et, n. f., la Polaire : l'étoile visible la plus voisine de la direction du pôle nord (α de la Petite Ourse). aussi Tramontane.
1 Lorsque Cassiopée et la Grande Ourse se trouvent placées sur un même plan par rapport à l'horizon, la hauteur de l'étoile Polaire indique presque exactement notre latitude.
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 21.
Régions, zones polaires, situées près du pôle (arctique ou antarctique). || Cercle polaire : petit cercle de la sphère terrestre (parallèle) à distance angulaire des pôles égale à l'obliquité de l'écliptique (23° 27′). || Au-delà du cercle polaire.
2 Propre aux régions polaires froides et désertes. || Mer polaire (→ Glaçon, cit. 1). || Climat polaire. || Les glaces polaires. || Nuit polaire (→ Éternel, cit. 35). || Aurore (II.) polaire.Météor. || Front (cit. 36) polaire (→ Dépression, cit. 2).Faune, flore polaire. || Lièvre polaire (→ Mimétisme, cit. 1).Par ext. || Expédition polaire, au pôle.
2 (…) le magasinier des baraquements polaires, en chaussons de castor, gardien des lampes d'hivernage et lecteur de gazettes au soleil de minuit.
Saint-John Perse, Vents, III, 4, in Œ. poétique, t. I.
Par ext. || Un froid polaire, intense, très vif. Glacial.
Par anal. || Un paysage polaire, qui évoque les régions polaires, le grand froid.
Fig. || Un sourire, un comportement, un accueil polaire, très froid. || Une « voix polaire » (G. Duhamel, les Maîtres, p. 200).
3 Il y a, dans les chiffres, une aridité polaire, une sécheresse inhumaine.
G. Duhamel, le Notaire du Havre, p. 230.
4 Simonin attacha sur lui son demi-regard polaire.
J. Dutourd, Au bon beurre, p. 215.
3 Laine, fibre polaire : fibre de polyester très isolante qui sert à confectionner des vêtements très chauds. || Une veste en laine polaire.
N. m. Ce tissu. || Veste en polaire.Par ext. Vêtement fait dans ce tissu. || Le rayon des polaires d'un grand magasin.
———
II
1 (1874). Math. Relatif à un pôle, à une représentation par rayons vecteurs et par angles. || Coordonnées polaires. || Vecteur polaire (opposé à axial).
Adj. et n. f. || Polaire, droite (ou plan) polaire d'un point par rapport à une conique (ou une quadrique) : droite (ou plan), lieu des points conjugués du point par rapport à cette conique (ou quadrique).
2 (1868). Relatif aux pôles magnétiques, électriques. || Liaison polaire. || Solvant polaire.Molécule polaire : molécule qui possède un moment électrique.
3 Anat., méd. Qui se rapporte au pôle d'une cellule, d'une structure anatomique, d'un organe. || Artères polaires du rein.(1875). || Globule polaire (ou polocyte) : cellule haploïde, de très petite taille, qui apparaît au cours de l'ovogenèse. || Premier, deuxième globule polaire : globule issu de la méiose de l'ovocyte de premier, de second ordre.Cataracte polaire.
DÉR. Polarité. — V. Polariser.
COMP. Autopolaire, bipolaire, dipolaire, homopolaire, 2. monopolaire, multipolaire, semi-polaire, transpolaire, unipolaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Polaire — Polaire, algerisch französische Tänzerin, Aufnahme von ca. 1905 Polaire, geborene Émilie Marie Bouchaud (* 14. Mai 1874 in Algier[1], Algerien; † 14. Oktober 1939 in Champigny sur Marne) war eine algerisch französische Tänzerin, Sängerin und Sch …   Deutsch Wikipedia

  • Pôlaire — Polaire Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • polaire — Polaire. adj. de tout genre. Qui est auprés du pole. Cercle polaire. estoile polaire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Polaire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Polaire », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Climat polaire Ours polaire Coordonnées… …   Wikipédia en Français

  • polaire — (po lê r ) adj. 1°   Qui appartient aux pôles, qui est près des pôles. •   Ces oiseaux [les goëlands] déposent par milliers leurs oeufs et leurs nids jusque sur les terres glacées des deux zones polaires, BUFF. Ois. t. XVI, p. 180. •   Ces… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • POLAIRE — adj. des deux genres Qui est voisin des pôles, qui a rapport aux pôles du monde. Cercle polaire arctique. Cercle polaire antarctique. étoile polaire. Mer polaire. Les glaces polaires. Il signifie aussi Qui a rapport aux pôles d’un aimant, d’un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • POLAIRE — adj. des deux genres Qui est auprès des pôles, qui appartient aux pôles du monde. Cercle polaire. Étoile polaire. Les glaces polaires …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • polaire — (полярный | polaire ) Калька с нем. polar. Употребляется вслед за Э. Хейнрихом и Э. Кеммером для характеристики оборотов, составленных из двух противоположных или дополнительных членов, которые являются друг для друга полюсами притяжения: франц.… …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • polaire — poliarė statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. polar; polar curve vok. Polare, f rus. поляра, f pranc. polaire, f …   Fizikos terminų žodynas

  • Polaire reciproque — Polaire réciproque Reste à faire : une ou plusieurs applications simples de la polaire réciproque. Sommaire 1 Points cocycliques, quadrilatère inscrit 1.1 Preuve géométrique 1.2 Preuve analytique 2 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.